6 déc. 2012

Christmas Countdown 2012 : #6

EDIT : un grand merci à toutes pour vos petits mots et vos condoléances, ici sur les forums ou par mail.
Je suis très touchée.
Encore merci.


Bonjour !

Aujourd'hui je vous propose un cadre-cadeau express pour les réas de dernière minute !
Vous connaissez le principe DIY (do it yourself) qui fleurit sur pinterest en ce moment.
Aurore nous en régale sur son blog chaque semaine.
Voici celui que je vous propose, pour ne plus jamais être à court de cadre pour vos photos.
Normalement vous ne devriez même pas avoir besoin de faire d'achat supplémentaire, en bonne scrappeuse vous aurez tout sous la main ^^
Il ne s'agit pas d'un tuto complet mais je vous donne ici les éléments essentiels pour le réaliser.

Papiers Bazill kraft, Color Conspiracy, die Die-namics, Badge BadgesFolie de la collection étoiles chevrons


Pour commencer, confectionnez une carte de 18cm de large x 13 cm de haut en laissant une marge de 1,5cm sur chaque bord pour poser votre cadre (vous ne décorerez donc que le rectangle central de 15x10, le reste sera caché par le cadre).
Ensuite, coupez dans du carton de récup un cadre de 18cm de large x 13cm de haut, évidé d'un rectangle de 15x10.
Puis découpez un morceau de papier imprimé de 21cm de large x 16cm de haut, et évidez-le d'un rectangle de 11,5cm de large x 7cm de haut pour obtenir ceci :


Découpez une fente en diagonale à l'aide de ciseaux à chaque coin interne
(agrandissez la photo pour mieux les voir)

Collez le cadre en carton sur le papier dans la position de la photo du dessus (centré sur le cadre papier)
Puis rabattez et collez le papier qui se trouve au centre.
Pour la partie extérieure, commencez par coller les coins comme ceci :


Terminez en rabattant et collant le papier extérieur.

Il ne vous reste plus qu'à coller le cadre sur la carte !


3 commentaires:

  1. Simple, mais efficace !!!! A faire avec les enfants !

    RépondreSupprimer
  2. Ton cadre est vraiment superbe :)))
    bizzzzzzzzzzzz

    RépondreSupprimer
  3. Très sympa ton idée, à cogiter...
    Bises

    RépondreSupprimer